Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

La LGV GPSO toujours au coeur des préoccupations

15 juillet 2024- Aqui.fr

Cette semaine, différentes réunions publiques ont eu lieu pour dénoncer les conditions de l’enquête publique sur les Aménagements Ferroviaires au Sud de Bordeaux (AFSB). L’occasion pour les opposants de rappeler quelques-uns de leurs arguments.

alt

 

Réunis à Bègles mardi 9 juillet, les représentants du collectif LGV NON MERCI, qui lutte contre le projet de la LGV GPSO sont arrivés à la conclusion suivante : » il faut prolonger l’enquête publique « qui vise les Aménagements Ferroviaires au Sud de Bordeaux (AFSB). Enquête publique environnementale qui démarre ce jour. Consistant à l’aménagement de la ligne ferroviaire existante au Sud de Bordeaux (sur environ 12 km), entre Bègles et Saint-Médard-d’Eyrans, ces AFSB permettront également de connecter le réseau actuel à la future Ligne à Grande Vitesse (LGV). Des aménagements ferroviaires“qui ne répondent en rien aux besoins actuels de mobilité des habitants au quotidien”, considère LGV NON MERCI.

Un vrai problème démocratique

Lire la suite : La LGV GPSO toujours au coeur des préoccupations

 

Nouvelle don ferroviaire pour Bordeaux-Dax

15 juillet 2024 - Trans'cub

Transcub FB IMG 1720782883565

 

LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles

12 juillet 2024 - Sud Ouest

LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles

Les riverains de Laruscade et Cavignac, avec leurs soutiens, devant le tribunal administratif, le 11 juin.© Crédit photo : D. B.

Après des années de procédure, le tribunal administratif de Bordeaux a donné raison à cinq habitants de Laruscade et Cavignac, condamnant Lisea, la société concessionnaire, à des sommes allant de 51 000 à 241 000 euros

alt

« Ça semble très positif », soufflait Jean-Claude Sarrazin, à la sortie de l’audience, le 11 juin dernier. Il ne croyait pas si bien dire, ce voisin girondin de la LGV Tours-Bordeaux, l’un des cinq habitants des villages de Laruscade et Cavignac qui ont saisi le tribunal administratif de Bordeaux pour nuisances sonore et visuelle. La juridiction a rendu son délibéré le 2 juillet, condamnant Lisea, société concessionnaire de la ligne à grande vitesse, à des sommes loin d’être anodines, entre 51 250 et 241 600 euros.

Épilogue de quatre ans et demi de procédurespour cette poignée de riverains auxquels le tribunal administratif, emboîtant le pas du rapporteur public à l’audience de juin, a reconnu à la fois une moins-value immobilière potentielle de l’ordre de 25 %, et des troubles liés aux bruits et vibrations des trains lancés à toute vitesse depuis la mise en service de la LGV, en juillet 2017. Les juges se sont appuyés sur les rapports d’expertise judiciaire, relevés acoustiques compris.

Lire la suite : LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles

   

Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique

12 juillet 2024 -Sud Ouest

Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique

La coordination LGV non merci tenait une réunion publique, mardi 9 juillet, salle du parc Mussonville à Bègles.© Crédit photo : D. B.

Reportée pour cause de dissolution, l’enquête publique qui porte sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux, articulation essentielle de la future LGV, se tiendra dans le creux de l’été, entre le 15 juillet et le 13 août

 

« Mépris total pour la population. » « Véritable provocation. » Réunis à Bègles, mardi 9 juillet, les représentants de la coordination LGV non merci ont dénoncé le choix des dates retenues pourl’enquête publique environnementaleportant sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB), entre le 15 juillet et le 13 août. « On demande une prolongation d’un mois, jusqu’à la mi-septembre, et l’organisation de réunions publiques avec GPSO (Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest) et les collectifs début septembre », annonce Pauline Dupouy, du collectif LGV Nina.

D’abord prévue entre le 24 juin et le 23 juillet,l’enquête publique a été reportée, dans le contexte notoire de dissolution, par le préfet Étienne Guyot. Ces AFSB, articulations essentielles de la future LGV qui se traduit par l’aménagement de voies supplémentaires entre Bègles et Saint-Médard-d’Eyrans, valaient mieux qu’une enquête publique « à ce moment-là », s’étonne Pauline Dupouy, « pour un projet que personne ne connaît ».

Lire la suite : Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique

 

LGV Bordeaux – Toulouse : un chantier bloqué par des opposants

12 juillet 2024 - Sud Ouest

LGV Bordeaux – Toulouse : un chantier bloqué par des opposants

Barbecue et provisions étaient prévus pour que le blocage dure aussi longtemps que nécessaire.© Crédit photo : H.L.

Une quarantaine de personnes se sont mobilisées ce 10 juillet au soir à hauteur d’un passage à niveau à Saint-Médard-d’Eyrans pour bloquer un chantier lancé dans le cadre des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux

 

Des travaux en prévision des Aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB) étaient programmés à hauteur du passage à niveau de l’avenue de l’Esteyrolle à Saint-Médard-d’Eyrans ce mercredi 10 juillet au soir. Mais une quarantaine d’opposants au projet de Ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux, Toulouse et Dax ont décidé de les entraver. Dès 21 h 30, les ouvriers n’ont pas pu débuter le chantier à cause du blocage des manifestants. Ceux-ci ont finalement quitté les lieux peu après 23 heures, suite à l’intervention des forces de l’ordre.

La mobilisation s’est déroulée à hauteur d’un passage à niveau.

La mobilisation s’est déroulée à hauteur d’un passage à niveau.

« Nous sommes venus pour marquer le coup. Il faut que les gens sachent que les chantiers débutent sans autorisation », justifie une militante. Alors qu’une enquête publique environnementale doit commencer ce samedi 13 juillet pour valider ou non le grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), certains travaux préalables sont en cours. « Les choses sont faites dans le désordre », s’insurge un militant du groupe Alt LGV Bordeaux-Sud.

   

Page 1 sur 221

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Dernières nouvelles




La LGV GPSO toujours au coeur des préoccupations


Nouvelle don ferroviaire pour Bordeaux-Dax


LGV Bordeaux – Toulouse : un chantier bloqué par des opposants


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique


LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles


L’association « TGV en Albret » - Très Grande Vigilance en Albret - et le collectif Stoplgv47 ont rassemblé plus de cinquante personnes lors de la réunion publique du mardi 18 juin à Vianne.


L'enquête publique reportée pour la troisième voie ferrée au sud de Bordeaux


LGV Bordeaux-Toulouse-Dax : l’enquête publique sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux reportée


Cadaujac : une réunion tendue au sujet de la LGV Bordeaux-Toulouse


Vianne 18 juin Réunion Publique


Pour ou contre la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax ? « La population doit trancher pour clore ce débat interminable »


"La LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, un sondage façon Poutine ?"


LGV en Lot-et-Garonne : « Si tu mets un âne à Toulouse et que tu lui dis d’aller à Paris, il ne passera pas par Bordeaux »


Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : c’est l’Europe qui arbitrera


Lot-et-Garonne : nouveau week-end de mobilisation pour les anti-LGV


Sarabande : convoi du Lot et Garonne contre les LGV du Sud-Ouest


L’artificialisation des sols se poursuit à un niveau élevé en France


Les opposants à la LGV Bordeaux-Espagne revendiquent la pose de 700 panneaux en Gironde et Lot-et-Garonne


La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.