Vous êtes ici : Accueil

TGV en Albret

La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux

4 mai 2024 - La Tribune

NdlR Tgv en Albret : le lien vers l'article (partiellement lisible) :https://objectifaquitaine.latribune.fr/infrastructures/2024-05-03/la-sncf-priee-de-justifier-l-interet-des-amenagements-ferroviaires-au-sud-de-bordeaux-996701.html

L'Autorité environnementale vient de rendre son avis concernant les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux (AFSB), composante des lignes à grande vitesse devant relier Bordeaux à Toulouse et Dax. Si elle salue un dossier « d'un niveau peu commun dans les études d’impact », l'organe consultatif pointe aussi une lacune réglementaire : la faible justification de l'intérêt des aménagements pour décarboner les transports.

Des opposants aux LGV vers Toulouse et Dax ont défilé le 3 juin 2023 à Saint-Médard-d'Eyrans en Gironde.

Des opposants aux LGV vers Toulouse et Dax ont défilé le 3 juin 2023 à Saint-Médard-d'Eyrans en Gironde.(Crédits : MG / La Tribune)

Trois mois après le feu vert pour les aménagements ferroviaires au nord de Toulouse, le projet ferroviaire du Sud-Ouest veut continuer sur de bons rails. Le maître d'ouvrage SNCF Réseau a déposé fin février la demande d'autorisation environnementale pour la création d'une troisième voie ferrée au sud de Bordeaux : un chantier sur 13 km de long, d'une emprise de 22 hectares et estimé à 758 millions d'euros, qui doit durer au moins huit ans. En attendant la décision du préfet,l'Autorité environnementale a rendu ce 25 avril son avis.

L'autorité a pu examiner un dossier très dense qui nourrit plusieurs satisfactions, alors que le précédent examen au sujet des AFNT avait laissé apparaître de nombreuses lacunes.

 

 
 

Ligne à grande vitesse: le «chantier du siècle» condamné pour pollutions

7 décembre 2016 - Mediapart 

Piloté par le géant du BTP Vinci, le groupement Cosea a été condamné par la justice pour les dommages écologiques causés par le chantier de la nouvelle ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux. Un expert décrit « un massacre environnemental ».

 

7 décembre 2016 - Rue89 Bordeaux

[A lire sur Mediapart.fr] La SNCF présentait ce mercredi son nouveau TGV Océane qui va parcourir Paris-Bordeaux dès dimanche en 3h10, puis en 2h04 à partir de juillet 2017. Le même jour, le site Mediapart publiait une enquête accablante sur la construction de la LGV entre Tours et Bordeaux.
La journaliste Jade Lindgaard y remonte les kilomètres du dit « chantier du siècle » et constate toutes les dégradations causées. Le mastodonte du BTP Vinci, aux manettes via son groupement Cosea, vient d’être condamné par la justice pour ces dommages écologiques.

Si des engagements sur la protection de l’environnement avaient été pris, au minima pour compenser les dégâts, les amendes prononcées en cas d’entorse à ceux-ci sont dérisoires en regard des budgets titanesques.

A lire sur mediapart.fr (pour les abonnés)

 

"Monsieur le ministre, confirmez-vous ce scénario inacceptable ?", interpelle le Sénateur du Lot, suite aux défaillances des futurs trains de la ligne POLT

3 mai 2024 - La Dépêche

L’intervention du sénateur du Lot, lors des questions au Gouvernement.

L’intervention du sénateur du Lot, lors des questions au Gouvernement.

Après le président du conseil départemental ou encore l’association urgence ligne POLT, voici que le Sénateur lotois, Jean-Marc Vayssouze interpelle le ministre des Transport sur le nouveau retard de livraison des trains POLT.

Mardi, lors des questions au gouvernement, le sénateur du Lot, Jean-Marc Vayssouze a interpellé le ministre en charge des Transports, Patrice Vergriete : « Monsieur le Ministre, quand vous vivez dans un territoire oublié de la LGV, à Gourdon, à Vierzon, à Argenton ou à Clermont, le train ne vous inspire plus qu’un sentiment de régression, d’abandon et d’exclusion. Quand la SNCF vous annonce, pour justifier un retard ou une annulation, l’absence d’agent d’astreinte, la présence de givre, de sangliers, de vent ou de feuilles sur les voies, vous n’êtes plus vraiment surpris par ces situations qui frôlent l’absurde » a lancé le parlementaire.

Son propos fait suite à l’annonce du retard de livraison des rames Oxygène pour des défaillances techniques lors des essais, et dont la mise en circulation sur la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse (POLT) a été reportée à l’année 2027.

L’élu du Lot dénonce "un matériel roulant à bout de souffle"

Lire la suite : "Monsieur le ministre, confirmez-vous ce scénario inacceptable ?", interpelle le Sénateur du Lot, suite aux défaillances des futurs trains de la ligne POLT

   

Une nouvelle mission sur les dessertes ferroviaires enterre la LGV Poitiers-Limoges

7 décembre 2016 - La Montagne

D'ici avril 2017, le sénateur PS Michel Delebarre doit faire des propositions d'amélioration des dessertes ferroviaires de Brive, Tulle, Limoges ou Cahors, à partir de la LGV Paris-Bordeaux-Toulouse. Le projet LGV Poitiers-Limoges semble du même coup définitivement enterré.

Lire la suite : Une nouvelle mission sur les dessertes ferroviaires enterre la LGV Poitiers-Limoges

 

Lyon-Turin

23 avril 2024 - Que Choisir

NdlR TGV en Albret : Cliquez sur la page pour agrandir ( 6 pages)

 

Que choisir pag 1

Lire la suite : Lyon-Turin

   

Page 7 sur 221

«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Dernières nouvelles




La LGV GPSO toujours au coeur des préoccupations


Nouvelle don ferroviaire pour Bordeaux-Dax


LGV Bordeaux – Toulouse : un chantier bloqué par des opposants


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique


LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles


L’association « TGV en Albret » - Très Grande Vigilance en Albret - et le collectif Stoplgv47 ont rassemblé plus de cinquante personnes lors de la réunion publique du mardi 18 juin à Vianne.


L'enquête publique reportée pour la troisième voie ferrée au sud de Bordeaux


LGV Bordeaux-Toulouse-Dax : l’enquête publique sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux reportée


Cadaujac : une réunion tendue au sujet de la LGV Bordeaux-Toulouse


Vianne 18 juin Réunion Publique


Pour ou contre la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax ? « La population doit trancher pour clore ce débat interminable »


"La LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, un sondage façon Poutine ?"


LGV en Lot-et-Garonne : « Si tu mets un âne à Toulouse et que tu lui dis d’aller à Paris, il ne passera pas par Bordeaux »


Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : c’est l’Europe qui arbitrera


Lot-et-Garonne : nouveau week-end de mobilisation pour les anti-LGV


Sarabande : convoi du Lot et Garonne contre les LGV du Sud-Ouest


L’artificialisation des sols se poursuit à un niveau élevé en France


Les opposants à la LGV Bordeaux-Espagne revendiquent la pose de 700 panneaux en Gironde et Lot-et-Garonne


La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.