Vous êtes ici : Accueil Le projet LGV Les impacts

Impacts de la LGV
Envoyer Imprimer PDF

Le projet de Ligne Grande Vitesse (LGV)
nous concerne tous, de près ou de loin !

?   Impact financier : des impôts encore plus lourds et pour longtemps

ligne nouvelle = emprunt sur 45 ans, pour nous et nos enfants,
pour 20 minutes gagnées de Bordeaux à Agen et d'Agen à Toulouse

ligne nouvelle = des collectivités locales saignées à blanc,
des dessertes TER à rénover abandonnées faute de moyens

Bordeaux-Toulouse Coût annoncé
Ligne nouvelle : 8 milliards d'euros
Ligne existante modernisée : 2 milliards d'euros


?   Impact environnemental : le saccage de notre milieu naturel

1 km de ligne nouvelle = 8 hectares détruits
Territoires coupés par clôtures et tranchées, pour les hommes et la faune
Paysages défigurés : déblais, remblais, ponts, viaducs, caténaires, transfos
Chemins et accès détruits - Sources captées et/ou détournées

?   Impact qualité de vie : des nuisances en tous genres

contre le bruit, des doubles vitrages (habitat isolé) et des merlons (habitat groupé)
des vibrations à supporter, un horizon « coupé »
des villages divisés, des exploitations bouleversées, des propriétés amputées

?   Impact patrimonial : la dévalorisation de nos terres et maisons

Dans les 25 m de la ligne : expropriation avec estimation des Domaines…
Au-delà de 25 m de la ligne : dévalorisation « résiduelle », et vos yeux pour pleurer !

 

Principaux villages impactés en Lot-et-Garonne :

Saint-Martin-de-Curton, Pindères, Pompogne, Fargues s/Ourbise, Ambrus, Xaintrailles, Vianne, Feugarolles, Bruch, Montesquieu, Sérignac, Sainte-Colombe-en-Bruilhois, Roquefort, Estillac, Sauveterre-Saint-Denis, Saint-Nicolas de la Balerme, Caudecoste.

 

Habitants et élus de ces communes, touchés de près par les nuisances

Lot-et-Garonnais, touchés de plus loin par la facture à payer

Heureux sympathisants qui ne seront jamais victimes de tels projets

Ceux qui le seront peut-être un jour…

Opposants à ces grandes infrastructures méprisant l’homme et son environnement

Venez nous rejoindre

pour vous informer, dénoncer et combattre

un projet dévastateur, ruineux et inutile


 

Dernières nouvelles




La LGV GPSO toujours au coeur des préoccupations


Nouvelle don ferroviaire pour Bordeaux-Dax


LGV Bordeaux – Toulouse : un chantier bloqué par des opposants


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse-Dax : le collectif d’opposants demande la prolongation d’une enquête publique


LGV en Gironde : une poignée de riverains devraient se voir indemnisés pour les nuisances sonores et visuelles


L’association « TGV en Albret » - Très Grande Vigilance en Albret - et le collectif Stoplgv47 ont rassemblé plus de cinquante personnes lors de la réunion publique du mardi 18 juin à Vianne.


L'enquête publique reportée pour la troisième voie ferrée au sud de Bordeaux


LGV Bordeaux-Toulouse-Dax : l’enquête publique sur les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux reportée


Cadaujac : une réunion tendue au sujet de la LGV Bordeaux-Toulouse


Vianne 18 juin Réunion Publique


Pour ou contre la LGV Bordeaux-Toulouse-Dax ? « La population doit trancher pour clore ce débat interminable »


"La LGV Bordeaux-Toulouse-Dax, un sondage façon Poutine ?"


LGV en Lot-et-Garonne : « Si tu mets un âne à Toulouse et que tu lui dis d’aller à Paris, il ne passera pas par Bordeaux »


Castelmoron-sur-Lot : « Ici, on paiera la taxe LGV pendant 40 ans ! »


Ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse : c’est l’Europe qui arbitrera


Lot-et-Garonne : nouveau week-end de mobilisation pour les anti-LGV


Sarabande : convoi du Lot et Garonne contre les LGV du Sud-Ouest


L’artificialisation des sols se poursuit à un niveau élevé en France


Les opposants à la LGV Bordeaux-Espagne revendiquent la pose de 700 panneaux en Gironde et Lot-et-Garonne


La SNCF priée de justifier l'intérêt des aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux
Copyright © 2009 Association Très Grande Vigilance en Albret - Réalisation Bulle Communication.